Présentation d'Illustrator

Découvrez qui peut utiliser le logiciel Illustrator d'Adobe et pourquoi.

Pourquoi et comment utiliser le célèbre logiciel d'Adobe: Illustrator

23 votes : 4.7
 
Illustrator s’est établi ces dernières années comme un outil indispensable à la création, comme plusieurs des logiciels de la Suite Adobe Creative à laquelle il est rattaché. Depuis 1987, il sert à la conception de contenu vectoriel en tout genre et de qualité, qu’il s’agisse d’image ou de texte. Sa versatilité en fait un instrument redoutable qu’il est nécessaire d’apprendre et de maîtriser en tant que créatif, quel que soit le profil.

Illustrator pour qui ?

 
Graphiste, architecte, créateur de contenu en ligne… Amateur ou professionnel. Adobe Illustrator est un logiciel pour tous.
 
Il s’agit, pour les débutants, d’un logiciel relativement accessible et agréable à prendre en main. Pour les accompagner, et à l’achat du logiciel, une interface d’aide rassemblant quelques notes et guides rudimentaires est disponible. Il est possible de s’y familiariser avec les bases en testant les outils pour commencer, avant de s’initier à des fonctionnalités plus poussées avec un apprentissage approfondi de cet outil essentiel.
Pour ceux qui sont un peu plus expérimentés, Illustrator possède l’avantage d’être très flexible grâce à son large panel de commandes, ce qui en fait un logiciel extrêmement puissant. L’utilisateur est libre d’y personnaliser son interface, et de créer ses propres raccourcis clavier. Illustrator est idéal pour ceux qui cherchent la performance ou pour les professionnels amenés à travailler avec énormément de fichiers différents, car la taille des fichiers qui y sont créés est relativement réduite avec en moyenne 5 à 15 Mo par fichier (contre une centaine pour d’autres logiciels du genre). Par ailleurs, cela rend ces derniers très simples à exporter et à partager pour ceux qui travaillent en équipe, ce qui permet de ne pas perdre des heures à synchroniser des dossiers trop lourds sur des clouds saturés.
 
Lorsqu’il est étudié avec méthode, le logiciel Illustrator s’adapte à tout niveau et à tout type d’activité.
Créer un logo avec Illustrator n’a jamais été si pratique. Un graphiste, ou designer graphique, peut sans trop de difficulté et sans lourde contrainte y manipuler des formes vectorielles qu’il a lui-même créées au préalable.
Un architecte, avec les bons outils, n’aura aucun mal à créer des organigrammes et diagrammes descriptifs de projets à partir d’un dessin CAD ou d’un document PDF.
Un animateur 2D ou 3D, ou même un vidéaste et créateur de contenu, s’il est formé, pourra facilement utiliser Illustrator avec n’importe quel logiciel de montage. Par exemple, tous les produits du Creative Cloud étant paramétrés pour fonctionner ensemble, les fichiers issus d’Adobe Illustrator peuvent être importés sans intermédiaire dans Adobe After Effects pour y être animés tout en conservant les qualités vectorielles des images initiales.
De la même manière, des designs sur Illustrator peuvent être directement repris par un web designer grâce notamment au générateur de CSS (Cascading Style Sheets, ou feuilles de style en cascade) intégré introduit par le Creative Cloud.
Pour créer une belle illustration sur Illustrator, il est possible de paramétrer avec précision le mode des couleurs afin de garantir une impression optimale, ce qui facilite énormément la tâche d’un illustrateur qui maîtrise le logiciel.
 
Utiliser Illustrator, c’est vouloir obtenir un travail efficace, qualitatif, qui reflète l’individualité de l’usager. C’est pourquoi le logiciel, une fois son fonctionnement intégré, peut grandement simplifier la vie de son utilisateur, tout en stimulant sa créativité, et sans compromettre sa liberté.

designer illustrator

Illustrator pour quelle utilisation ?

 
Adobe Illustrator est adapté pour une très grande variété de profils, et donc d’utilisations.
 
Une personne qui conçoit des affiches, des couvertures de livres et de magazines, ou tout document destiné à être imprimé, voire exposé, surtout à plusieurs échelles, a tout intérêt à se servir d’Illustrator. En tant que programme vectoriel, sa qualité première est de conserver la qualité de l’image indépendamment de sa mise à l'échelle. En effet, contrairement à d’autres logiciels de dessin qui utilisent le pixel, il se sert de vecteurs, des segments construits mathématiquement par un algorithme informatique, pour constituer des images.
Concrètement, cela veut dire que n’importe quelle image créée par un utilisateur sur l’application peut être agrandie ou rétrécie sans compromettre la définition de celle-ci. Ainsi, la taille du canevas est illimitée. Lors de la création du document, le logiciel Illustrator offre d’ailleurs la possibilité de paramétrer la toile (format, mode des couleurs, marges…) selon des critères et besoins spécifiques définissables en seulement quelques clics.
 
Illustrator permet de travailler avec des formes simplifiées, dynamiques et uniques pour des bannières ou des logos Illustrator impactants, des couleurs vibrantes pour des illustrations et des posters pleins de vie, des polices personnalisées et chartes graphiques pour des produits publicitaires qui se démarquent… Grâce aux nombreux plug-ins avancés avec lesquels il est livré, le logiciel peut aider à élaborer des infographies claires et interactives, ou des icônes spéciales pour des sites Illustrator ergonomiques.
L’application est de même très utilisée dans le monde de la mode, notamment pour créer des vêtements à motifs ou à images design reproductibles en série, comme pour du merchandising par exemple. En effet, elle permet de créer d’innombrables variations d’une même image, toutes singulières les unes par rapport aux autres.
 
Illustrator est particulièrement performant pour créer des présentations de qualité, avec des images en ordre séquentiel, et peut en cela également servir dans le secteur de l’éducation par exemple.
 
Et pour ceux qui voudraient faire du logiciel une utilisation exclusivement privée, il peut tout aussi bien servir à générer de très beaux fonds d’écran pour n’importe quel appareil.

Illustrator design

​​Illustrator : quels outils, et quelles fonctionnalités ?

 
Les outils et fonctionnalités proposés par Illustrator sont très nombreux, et souvent complémentaires. Au fil du temps, avec de l’apprentissage et un peu de pratique, ils peuvent devenir d’excellents instruments, voire de vrais moteurs de création. Il est nécessaire de bien comprendre la fonction de chacun d’entre eux pour savoir s’en servir au mieux. Une fois informé et formé, n’importe qui est en principe capable de créer et modifier librement et à volonté ses propres formes et tracés vectoriels, afin de générer des compositions originales et vivantes.
 

Quelques fonctionnalités d'Illustrator

En effet, le logiciel rend possible la vectorisation d’images pixelisées importées depuis d’autres logiciels de dessin, voire scannées (comme un dessin à la main par exemple), directement dans le layout (ou interface de dessin). Grâce à l'outil "Image Trace" (ou “Trace d’image”), on peut transformer automatiquement n’importe quel graphique raster (JPG, PNG, TIFF, GIF…) en image vectorielle, qui peut être mis à l'échelle à n'importe quelle taille. L’outil Vectorisation Image sur Illustrator est certainement la fonctionnalité qui donne au logiciel toute sa puissance. 

Comme tous les logiciels de la Suite Adobe, Illustrator fonctionne selon un principe de calques (ou “layers”) superposables. Ces calques peuvent être hiérarchisés et organisés en groupes. L’avantage, c’est que l’on peut les verrouiller, ou les désactiver pour ne faire apparaître que l'élément précis sur lequel on veut travailler. C’est un grand plus lorsque l’on travaille sur une image complexe et que l’on souhaite l’organiser. Encore mieux : il est possible de faire fusionner les calques sur Illustrator, soit de les aplatir en un seul et même calque tout en conservant leurs attributs.
 
Les masques d'écrêtage sur Illustrator sont utiles si on veut extraire un élément d’une image en ne rendant visible de celle-ci que les zones contenues dans les limites du masque. Ce masque est en réalité une forme choisie, un ensemble d’objets, pour créer un “ensemble d’écrêtage”. Les objets masqués sont automatiquement placés dans un groupe spécifique du panneau Layers, et donc facile à organiser.
 
En revanche, l’une des particularités d’Illustrator est qu’il offre la possibilité de travailler simultanément sur plusieurs plans de travail (ou “art boards”), qui permettent notamment à l’utilisateur d’évaluer les variantes existantes de son œuvre, ainsi que ses différentes phases et donc son évolution de l’input jusqu’au produit final. Il est également possible de redimensionner en cours de travail (et même de dupliquer à l’infini) un même art board. Il est alors plus simple de reprendre le travail à une étape antérieure si besoin, voire de créer des documents de plusieurs pages. Il s’agit d’un outil complémentaire au principe des calques qui rend l’interface encore plus ergonomique.

La gestion des couleurs est l’une des premières choses à analyser à la conception d’une image sur Illustrator. L’encre des imprimantes, généralement au format de couleur CMJN (ou CMYK en anglais), ou Pantone, n’est pas capable de générer autant de nuances qu’un écran lumineux d’ordinateur ou de tablette, qui tend à utiliser le format RVB par défaut. Une imprimante peut d'ailleurs refuser l’impression d’un document qui ne serait pas au bon format. Pour remédier à ce problème, Illustrator autorise la gestion du format de couleur et sa conversion avant et pendant la création.
 
Le menu “View” (“Affichage”) donne accès à un ensemble de repères qui servent à accompagner un travail géométrique précis : des règles et des quadrillages que l’on peut déplacer, verrouiller, associer et faire tourner sur eux-mêmes afin de travailler en trois dimensions par exemple. On peut par ailleurs les masquer lorsqu’on n’en a plus besoin.

Illustrator job
 

Quelques outils d'Illustrator

L’outil plume permet de générer des lignes, polylignes (ou lignes polygonales) ou formes précises à partir d’un ensemble de points d’ancrage reliés entre eux. Il est relativement plus simple d'utilisation pour le dessin de lignes droites, mais peut aussi servir à créer des tracés courbes. Les formes créées peuvent par la suite être fusionnées, coupées, gommées… L’outil plume peut également être utilisé pour insérer de nouveaux points d’ancrage sur un tracé existant, ou d’en retirer, de manière à pouvoir le manipuler et le déformer.
 
L’outil pinceau sur Illustrator, quant à lui, sert en général à dessiner des contours ou des tracés de formes organiques, donnant alors l’impression d’un dessin plus expressif, voire fait à main levée. Il est possible de paramétrer le pinceau pour lui donner une texture ou une épaisseur spécifique pour obtenir un rendu artistique particulier. L’outil crayon fonctionne de la même manière, mais le trait a tendance à être moins lisse, de la même manière qu’un trait de peinture est en général plus fluide qu’un trait de crayon sur une véritable feuille de papier.

Il est évidemment possible aussi de produire directement à l’intérieur du logiciel sans importation préalable. Avec l’outil Forme, on peut s’amuser à générer des lignes et des polygones, du rectangle à l’étoile en passant par l’ellipse. Par défaut, l’interface met en avant la forme rectangle, mais on a également accès à tout un répertoire de formes. Ces dernières peuvent toutes être colorisées, et dessinées avec ou sans contours. On peut même les modifier collectivement si on les sélectionne directement en groupe.
 
Outils et fonctionnalités sont tous trouvables dans les menus situés en haut de l’interface. Dans les Fenêtres notamment (menu “Window”), on peut identifier toutes les caractéristiques de chacun des objets présents sur le canevas (taille, couleur, opacité…), ainsi que des fonctionnalités additionnelles. D’ailleurs, les fonctionnalités suscitées ne représentent qu’une infime partie de tous les outils disponibles sur l’interface, et qu’une fraction de tout ce qu’Illustrator rend graphiquement possible à ceux qui s’y sont correctement formés.

graphiste illustrator

Aller plus loin avec une formation à Illustrator

 
Le logiciel Adobe Illustrator est en somme un outil puissant et complet, si bien qu’il peut être difficile de s’y retrouver au départ, sans base et sans connaissances préalables. Différentes formations sont possibles, pour un débutant qui souhaite apprendre les bases ou pour un utilisateur régulier qui cherche à se perfectionner, en présentiel ou à distance, gratuites ou payantes.
Parmi toutes ces options, il est nécessaire de comparer et d’analyser le format le plus adapté en fonction de son projet professionnel, son rythme de vie et son budget. Une formation à distance pour apprendre à utiliser Illustrator et en validant les acquis grâce à la certification TOSA peut présenter de nombreux avantages. Si vous êtes intéressés, remplissez le formulaire de demande gratuite de documentation.

 
Retour haut de page
DOCUMENTATION GRATUITE
Complétez les champs ci-dessous pour recevoir des informations sur la formation Illustrator à distance. 
* Informations obligatoires
Utilisation des données personnelles
En validant ce formulaire, vous acceptez que vos données personnelles soient utilisées par le GIE EDUNEO (responsable du traitement) et ses membres ou partenaires pour vous contacter par mail et/ou téléphone afin de vous transmettre des propositions commerciales sur les formations de votre choix. Pour en savoir plus sur la gestion de vos données personnelles et exercer vos droits, consultez cette page.